Comment allier la communication digitale et la déontologie pour une étude notariale ?

Comment allier la communication digitale et la déontologie pour une étude notariale ?

Publié le : 20/10/2022 20 octobre oct. 10 2022

C’est chose faite, depuis 2019 et la parution du décret n°2019-257 relatif aux officiers publics ou ministériels, la profession notariale est autorisée à développer sa notoriété sur le web.  
Pourtant, cette profession, et compte tenu du fait qu’elle remplit un objectif de service public, reste moins libre que certains autres métiers juridiques en matière de développement de leur présence digitale. Cette possibilité est encadrée par des règles déontologiques précises.  
 
Néanmoins, la profession fait aussi face à des enjeux concurrentiels et à une clientèle qui, comme pour tous les secteurs d’activité, a régulièrement recours à internet pour trouver le professionnel apte à répondre à sa demande.  
Une communication efficace et adaptée doit alors permettre aux notaires de travailler et moderniser leur image, et mettre en avant leur expertise sur les thématiques qu’ils traitent au quotidien, en articulant cette communication avec l’interdiction formelle qui leur est posée d’avoir recours à la publicité personnelle, en plus de veiller dans chaque action entreprise, à respecter les principes qui régissent la profession : dignité, loyauté, confraternité, délicatesse, impartialité, cohérence, et utilité.  

Un juste équilibre qui n’est pas impossible.  

 

1 – Un site internet informatif  


Outil indispensable pour créer un lien avec les clients et les futurs clients, le site internet d’une étude de notaires doit obligatoirement être composé d’un nom de domaine se terminant par « notaires.fr », en plus d’obtenir avant sa mise en ligne, un numéro d’agrément délivré par la chambre des notaires.  

La charte graphique du site internet doit également respecter les codes déontologiques, en faisant notamment figurer le logotype officiel de la profession, composé de la Marianne, avec la mention « Notaires de France ». 

Une fois ces formalités réalisées et l’accord obtenu, le site internet de l’étude devient un espace où il est possible pour les notaires de présenter leur étude (équipe, histoire, domaines de compétence, etc.), et de communiquer à travers une communication dite personnalisée, qui ne doit pas être confondue avec de la publicité, mais destinée, sans démarchage direct, à informer des services proposés par le notaire. 

À ce titre, il est donc possible de proposer des services en ligne types newsletters, espace client, visioconférence, mais également de publier de l’actualité juridique, qu’il s’agisse de repartage ou de créations uniques, afin d’informer de son expertise et de prendre la parole sur des domaines liés à la profession. 

Enfin, la communication du notaire réalisée sur le site internet concernant ses honoraires doit être transparente. À cet effet, la sollicitation personnalisée relative à des services soumis à des honoraires libres doit préciser les modalités de détermination des honoraires en indiquant qu’elle fera l’objet d’une convention, tandis que lorsqu’il s’agit de tarifs réglementés, la sollicitation personnalisée indique ces tarifs ainsi que les éventuelles remises possibles. 
 

2- Le référencement oui, mais naturel 


Puisqu’elle ne peut pas avoir recours à la publicité, la profession notariale n’est pas admise à solliciter les services de campagne de référencement payant.  

Par conséquent, son levier d’action en matière de référencement sur le web reste le référencement naturel, aussi appelé optimisation SEO (Search Engine Optimization), au travers des contenus du site de l’étude, qu’il s’agisse des textes de présentation ou de diffusions juridiques, lesquels sont alors travaillés en prenant le soin de respecter les codes appréciés par les moteurs de recherche, notamment Google : mots clés, titres et sous-titres, un maillage interne avec l’insertion d’url, l’insertion de balise html, etc., qui sont autant de techniques autorisées pour les notaires. 

En réalisant ce travail, une étude qui publie régulièrement des articles originaux travaille progressivement son positionnement dans les moteurs de recherche, tout en évitant les risques relatifs au duplicate content, traqué par ces mêmes moteurs.  
 

3 – Une présence sur les réseaux sociaux 


La communication digitale des notaires sur les réseaux sociaux est aussi autorisée, sans restriction concernant les plateformes, dès lors que les principes énoncés précédemment sont respectés.  

Ainsi, ils représentent le lieu où peut être relayé le contenu du site et où peuvent être mis en avant les moments de vie de l’étude, en diffusant par exemple de l’actualité juridique, des offres de recrutement, la participation à des évènements ou encore en célébrant, parfois de manière humoristique, certaines fêtes populaires (Halloween, fête des grands-mères, Saint-Valentin, etc.).  

Ici aussi la publicité est fermée à la profession, qui ne peut alors pas souscrire aux services proposés par les plateformes, notamment en termes de sponsoring.  

Sur ces lieux digitaux, le notaire est appelé à beaucoup de vigilance concernant le respect de son devoir de réserve et ne peut en aucun cas divulguer d’informations précises en lien avec les dossiers qu’il gère. 

Contactez un professionnel pour plus d’information

Historique

  • Webinar - Renforcez la visibilité de votre étude
    Publié le : 20/10/2022 20 octobre oct. 10 2022
    Solutions
    Webinar - Renforcez la visibilité de votre étude
    2 nouvelles sessions interactives à venir !  Retrouvez nos experts en communication digitale et découvrez les différents leviers qui permettent de dynamiser l'attractivité de votre l'étude.    ⚪ 7 conseils pour communiquer en fin d'année - lundi 28 octobre ⚪ ️Avis Google & Google my busin...
  • Le notariat s'empare des réseaux sociaux
    Publié le : 20/10/2022 20 octobre oct. 10 2022
    Solutions
    Le notariat s'empare des réseaux sociaux
    Tandis que les hautes instances du notariat (CSN et chambres départementales) déploient des stratégies de communication sur les réseaux sociaux et investissent notamment Instagram, les études notariales continuent de se poser la question quant à leur présence sur les réseaux sociaux.     Quelqu...
  • Comment allier la communication digitale et la déontologie pour une étude notariale ?
    Publié le : 20/10/2022 20 octobre oct. 10 2022
    Solutions
    Comment allier la communication digitale et la déontologie pour une étude notariale ?
    C’est chose faite, depuis 2019 et la parution du décret n°2019-257 relatif aux officiers publics ou ministériels, la profession notariale est autorisée à développer sa notoriété sur le web.   Pourtant, cette profession, et compte tenu du fait qu’elle remplit un objectif de service public, reste...
<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Inscrivez-vous à notre newsletter
* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.

Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK